Contenu

Accueil international Accueil international

Accueil > Chercheur > Santé > Assurances


Assurances (chercheur)

Assurance maladie


En tant que chercheur, plusieurs critères sont à prendre en compte pour déterminer le choix de votre couverture santé, entre autres : critère d’activité professionnelle, de nationalité, de durée du séjour.


  • Vous avez un contrat de travail français
Vous bénéficierez de la prise en charge de vos dépenses de santé dès le premier jour de votre contrat de travail par le régime général de la Sécurité sociale. La cotisation à l'assurance maladie sera alors prélevée directement sur votre salaire.

Si vous arrivez en France avant le début de votre contrat de travail, nous vous conseillons de souscrire une assurance voyage ou une assurance santé privée afin d’être couvert pour les premiers temps de votre séjour.

La procédure d’affiliation n’est pas automatique.
Vous devrez compléter un formulaire de « demande d’ouverture de droits » ou de « demande d’affiliation », joindre toutes les pièces justificatives demandées, et transmettre votre demande d’affiliation à l’un de ces organismes d’assurance maladie : Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de Paris, CPAM ou MGEN de votre lieu de résidence.
Le choix de l’organisme se fait en fonction de plusieurs critères :

-> Vous possédez un visa « passeport talent »
La CPAM de Paris sera votre interlocuteur pour votre affiliation et toutes vos demandes de remboursement :
CPAM de Paris
SRI/Talents
75948 Paris Cedex 19
Télécharger le formulaire de « demande d’ouverture de droits » 

-> Vous ne possédez pas de visa « Passeport Talent »

Votre contrat est d’une durée inférieure à 10 mois : La CPAM de votre lieu de résidence sera votre interlocuteur pour votre affiliation et toutes vos demandes de remboursement.
Télécharger le formulaire de « demande d’ouverture de droits » 
 
Votre contrat est d’une durée supérieure à 10 mois : La MGEN de votre lieu de résidence sera votre interlocuteur pour votre affiliation et toutes vos demandes de remboursement. Pour votre affiliation, vous pouvez directement vous rendre en agence ou télécharger le dossier sur le site de la MGEN.


 
  • Vous n’avez pas de contrat de travail français

Européens (UE/EEE) ou Suisses
Avant votre arrivée en France, vous devez vous munir de la Carte Européenne d’Assurance Maladie, du formulaire S1 (si disponible), ou du refus de délivrance du formulaire S1, auprès de votre caisse d’assurance maladie de votre pays d’origine.
Ces documents doivent être valides pendant toute la durée de votre séjour en France.
Votre interlocuteur pour les remboursements de frais médicaux en France sera le service des relations internationales de la CPAM de votre lieu de résidence.

Autres nationalités
Les personnes résidant en France de manière stable et régulière, après au moins 3 mois de résidence en France, peuvent bénéficier de la ‘Protection Universelle Maladie’ pour la prise en charge de leurs dépenses de santé.
Sachez cependant qu’en plus du critère de résidence, les publics internationaux sont soumis à d’autres conditions pour en bénéficier :
Existence d’un accord bilatéral avec votre pays d’origine : en fonction des modalités de l’accord, vous pourrez rester affilié à l’organisme de votre pays. Contactez votre organisme d’assurance maladie avant votre arrivée en France afin de connaître la procédure à suivre.
Type de visa : Certains visas et titres de séjour n’offrent pas la possibilité de s’affilier à la ‘Protection Universelle Maladie’. Renseignez-vous auprès du consulat ou de l’ambassade au moment de la délivrance du visa.

Après 3 mois de résidence en France, pour procéder à une demande d’affiliation à la ‘Protection Universelle Maladie’, vous devrez télécharger le formulaire de demande d’ouverture de droits, le compléter, joindre toutes les pièces justificatives demandées en fonction de votre situation, et l’envoyer à la CPAM de votre lieu de résidence. Le délai de traitement est de 6 à 10 semaines.

Dans tous les cas, les premiers mois de votre séjour en France devront être couverts par une assurance santé privée.

Si vous ne pouvez pas bénéficier de la « Protection Universelle Maladie », vous devrez alors souscrire une assurance santé privée pour la prise en charge de vos frais médicaux pendant la durée de votre séjour en France.

Souscrire une assurance santé privée dans votre pays d’origine, avant votre arrivée en France
Cette option vous donne la possibilité d’être couvert dès votre arrivée en France, et vous épargnera des démarches à l’arrivée.
 
Souscrire une assurance santé privée en France
Si vous optez pour cette solution, nous vous conseillons de souscrire une assurance voyage qui vous permettra d’être couvert le temps de trouver une assurance santé en France.
Sachez qu’en tant que chercheur, vous pouvez bénéficier d’offres négociées auprès d’un assureur partenaire dans le cadre du réseau EURAXESS, en vous inscrivant sur notre base de chercheurs invités


 
Attention
L’adhésion à une assurance santé privée est souvent soumise à questionnaire médical, et les tarifs proposés par les organismes assureurs en France sont très variables. Comparez les offres pour choisir celle qui répondra le mieux à vos besoins.

Complémentaire santé ou « mutuelle »

L’Assurance Maladie, dite « Sécurité sociale », ne couvre qu’une partie des frais médicaux, et le taux de remboursement varie en fonction du type de soin et de son importance. Pour la partie qui n’est pas prise en charge, il est conseillé de souscrire une assurance complémentaire, dite « complémentaire santé » ou « mutuelle ».
Même si elle est optionnelle, elle permet de mieux vous couvrir, notamment en cas d’hospitalisation.

Exemple : Consultation chez un médecin généraliste conventionné


Attention
Si vous êtes couvert par une assurance santé privée, il est inutile de souscrire une « complémentaire santé » ou « mutuelle ».


Les « complémentaires santé » ou « mutuelles » : ce sont des contrats d’assurances privés.
Vous pouvez vous adresser aux organismes d’assurances privés qui sont nombreux en France. Selon vos besoins en santé (ophtalmologie, traitements médicaux spécifiques, etc.), les taux de remboursements et le montant des cotisations sont variables d’une mutuelle à l’autre. Il peut également y avoir un délai d’attente (appelé délai de carence), période durant laquelle vous n’êtes pas remboursé pour certaines prestations.
Prenez le temps de comparer les différentes offres avant de vous engager et de souscrire un contrat !

La couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) : cette couverture est une complémentaire santé publique, pour les personnes qui n’ont pas ou peu de revenus.
La demande, soumise à des conditions de résidence et de ressources financières, se fait auprès de la CPAM de votre lieu de résidence.

Plus d’information sur la CMU-C :
sur le site dédié de la CMU-C
sur le site de l’Assurance Maladie


Mise à jour le 23 août 2018

Si vous venez accompagné de votre conjoint et/ou de vos enfants, pensez à consulter également la rubrique santé des familles de notre portail.
Membres
Associés renforcés
Associés simples