Contenu

Accueil international Accueil international

Accueil > Doctorant > Logement > Hébergement long séjour


Hébergement long séjour (doctorant)

Le choix de votre logement est important pour vos conditions de vie et d'études lors de votre séjour. Nous vous conseillons de commencer vos recherches environ deux mois avant votre arrivée en France.

Il existe principalement deux modes de logement :

 

Les résidences universitaires (CROUS)

Elles sont gérées pas les Centres Régionaux des Oeuvres Universitaires et Scolaires (CROUS). C'est le type d'hébergement le plus économique mais le nombre limité de logements ne permet pas toujours d'obtenir une place.

Tous les logements sont meublés et la redevance mensuelle inclut le plus souvent le chauffage et l'eau. Pour les appartements, l'électricité est facturée en plus.

Les types de logements CROUS (tarifs doctorant à titre indicatif) :

  • Chambre individuelle de type traditionnel meublée 9m2 avec lavabo. Les toilettes, la douche et la cuisine sont collectives. Coût moyen : 217 €/mois.
  • Chambre individuelle meublée 12m2 avec toilettes et douche individuelles. La cuisine est collective. Coût moyen : 350 €/mois.
  • Appartement ou « studio » individuel, meublé 12-14m2 avec toilettes, cuisine et douche individuelles. Coût moyen : 480 €/mois (le prix n'inclut pas l'électricité).

Puce indiquant un lien externe

En savoir plus sur les résidences universitaires à Grenoble, Valence, Chambéry, le Bourget-du-Lac et Annecy.
Puce indiquant un lien externe Se loger au CROUS
Puce indiquant un lien externe Faire une demande de logement en résidence universitaire du CROUS à Grenoble, et télécharger le formulaire ‘hébergement doctorant’.




Le secteur locatif privé

Au moment de la rentrée universitaire (entre fin août et fin octobre), la demande de logement est très forte.

Les types de logement dans le secteur privé (tarifs à titre indicatif) :

  • Appartements meublés entre 18 et 30m2 avec toilettes, coin cuisine et douche individuelles, dans des résidences étudiantes privées. Coût moyen : 450 à 600 € (charges en plus).
  • Chambre meublée chez l'habitant avec une salle de bain et une cuisine à partager. Coût moyen : 300 €/mois (toutes charges comprises).
  • Appartement de 20m2. Coût moyen : 400 à 500 €/mois.
  • Colocation : ce principe consiste à partager un logement meublé ou non avec d'autres personnes (colocataires). Cela permet de partager des frais de loyer et les charges en profitant d'un appartement plus grand.

Dans la plupart des cas, les consommations énergétiques (eau, gaz, électricité) ne sont pas incluses dans le prix du loyer.

Attention ! Les locataires installés dans un logement privé au 1er janvier de l'année devront payer la taxe d'habitation. Cette taxe sera due à l'automne suivant.

Comment trouver un logement dans le secteur privé ?

Différentes agences immobilières regroupent des offres de location (appartements, chambres meublées chez l'habitant, studios en résidences privées ou propositions de colocation). Il existe de multiples supports d'annonces de logement. Vous pourrez en trouver dans certains journaux locaux, sur internet, sur des tableaux d'affichage, etc.

  • Le portail national de logements étudiants LoKaviZ : ce site internet référence les offres pour la location des appartements du secteur privé, les colocations et chambres chez l'habitant. Une inscription sera nécessaire pour obtenir les contacts des offres.
    Puce indiquant un lien externe www.lokaviz.fr
    Vous pouvez également consulter, à titre indicatif, les disponibilités dans les résidences du CROUS ou CLOUS (cela ne dispense pas de déposer un dossier en ligne).
  • L'Association Départementale Information Initiative Jeunesse (ADIIJ) de Grenoble publie des annonces de particuliers : locations de studios, colocations, ou chambres chez l'habitant.
    Puce indiquant un lien externe www.adiij.fr
  • Les agences immobilières : elles proposent des annonces de location de logements. Dans ce cadre, la recherche s'effectue à partir de critères définis (prix, situation géographique, etc.). De nombreuses agences sont présentes dans les agglomérations de Grenoble, Chambéry et Annecy. Quand le logement est trouvé, un document appelé bail est signé. Les frais d'agence doivent aussi être payés, ils sont généralement équivalents à un mois de loyer hors charges.
  • De particulier à particulier : certains propriétaires gèrent la location de leur bien. Dans ce cas, vous traiterez directement avec eux sans passer par une agence.
  • Des sites internet proposent de trouver des personnes qui sont à la recherche de colocataires.

Accès à l'électricité, au gaz et à l'eau

Le garant

Que ce soit pour louer un logement dans le secteur locatif privé ou un logement CROUS, un garant vous sera demandé si vous n'avez pas de ressources propres.
Dans la plupart des cas, les bailleurs acceptent plus facilement les garants domiciliés fiscalement en France. 
Si vous éprouvez des difficultés à fournir un garant, plusieurs solutions existent:

Puce indiquant un lien externe Conditions et renseignements sur la page de l'Agence Nationale pour l'Information sur le Logement
Puce indiquant un lien externe www.visale.fr
Puce indiquant un lien externe Plus d'informations sur la procédure Visale sur le site de Campus France, incluant un guide de procédure "pas à pas"

Mise à jour le 26 juillet 2019

À savoir


En vous inscrivant à la base de chercheurs invités, vous aurez accès à des prix négociés en résidence hôtelière et à des offres de locations meublées de propriétaires privés (conditions négociées : pas de garant, bail écrit).

Puce indiquant un lien externe En savoir plus

11#Attention

Le premier mois, beaucoup de dépenses sont à prévoir :
  • le premier mois de loyer,
  • un dépôt de garantie,
  • d'éventuels frais d'agence,
  • une assurance logement,
  • l'ouverture des compteurs d'eau, gaz, électricité, ainsi que les abonnements,
  • l'ouverture de la ligne de téléphone,
  • les frais de connexion internet.
Membres
Associés renforcés
Associés simples