Contenu

Accueil international Accueil international

Accueil > Étudiant > Vie pratique > Gérer son argent


Gérer son argent

L'euro (€)

La monnaie unique dans la plupart des pays européens est l'euro (€).
Vous trouverez des bureaux de change dans de nombreux aéroports, ainsi qu'en ville: Grenoble, Valence, Chambéry, et Annecy.
Vous pouvez également retirer de l'argent en euros dans tous les distributeurs automatiques de billets en France.

Les moyens de paiement

Le moyen de paiement le plus répandu, accepté par presque tous les commerçants, est la carte bancaire.
Vous pouvez aussi payer en espèces, ou par chèque.
Les prélèvements automatiques sont plus fréquemment employés pour les abonnements (eau, téléphone, internet…). Ils sont mis en place à l’aide de votre 'RIB' (Relevé d'identité bancaire). Vous pouvez les arrêter en contactant votre banque.
En cas de perte ou de vol de vos moyens de paiement, signalez-le immédiatement à votre établissement bancaire, au numéro qu’ils vous auront communiqué.

Le coût de la vie

Dépenses à prévoir à l'arrivée
  • Le dépôt de garantie : équivalent d'un mois de loyer hors charges (logements non meublés) voire 2 mois hors charges dans certaines résidences et/ou les logements meublés.
  • Le premier mois de loyer.
  • Assurance habitation : le coût dépend du type de logement. Il faut compter entre 20 et 80 €/an.
  • Pour les ressortissants de pays tiers (hors Union Européenne), la validation du visa nécessite l'achat d'un timbre fiscal : 60 € pour les étudiants.
  • À tout cela s'ajoute des dépenses diverses qui peuvent atteindre plusieurs centaines d'euros : fournitures universitaires, équipement de logement, gestion d'un compte en banque, frais d'agence immobilière, l'inscription à l'université, la Contribution Vie Étudiante et de Campus (si vous êtes redevable), etc.

Principales dépenses mensuelles

  • Logement :
    • Résidence universitaire (CROUS) : 200 à 500 €/mois
    • Résidence privée : 450 à 600 €/mois
    • Appartement 20 m² : 400 à 500 €/mois
    • Électricité, gaz : environ 50 €/mois
    • Eau : environ 15 €/mois
    • Abonnement téléphonique (communications et data) : formules avec ou sans engagement, avec ou sans téléphone (carte SIM uniquement) entre 5 et 30 €/mois
    • Abonnement internet : 15 à 30 €/mois
  • Transport :
    • Abonnement tramway : 15 ou 56,70 €/mois selon votre âge à Grenoble
    • Location vélo : 15 ou 25 €/mois selon votre âge à Grenoble
  • Restauration :
    • Un repas de midi dans un restaurant : 10 à 14 €
    • Une baguette de pain : 1 €
    • Un repas dans un restaurant universitaire : 3,25 €
    • Un café : 1,50 €
    • Une bière : 2,80 €
    • Une séance de cinéma : entre 6 et 11 €

Ouverture d'un compte en banque

Ouvrir un compte bancaire en France : est-ce obligatoire ?
Même si posséder un compte en France n’est pas une obligation, l’ouverture d’un compte bancaire français facilitera la gestion de votre budget au quotidien : pour le paiement de vos factures (eau électricité, gaz), vos abonnements (téléphonie, internet), et pour percevoir vos salaires ou remboursements de frais médicaux.
Avoir un compte bancaire en France est obligatoire pour percevoir les allocations de la CAF (aide au logement, allocations familiales…).

Quelle banque choisir ?
A vous de comparer les offres pour trouver celle qui vous correspond le mieux, et notamment les tarifs appliqués pour la tenue de compte, les virements, la carte bancaire…
Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de votre banque dans votre pays d’origine sur l’existence de partenariats avec des banques françaises, cela pourrait par exemple vous éviter des frais pour les virements internationaux.
Sachez que la plupart des banques proposent des offres spéciales pour les étudiants.

Comment ouvrir un compte en banque ?
Il suffit de vous rendre en agence bancaire pour prendre rendez-vous avec un conseiller.
Le jour du rendez-vous, vous devrez apporter :
  • une pièce d'identité (carte d'identité ou passeport),
  • un justificatif de domicile (assurance habitation, contrat de location, facture, certificat d’hébergement…),
  • une carte d'étudiant ou certificat de scolarité (non obligatoire, uniquement pour bénéficier des offres spéciales ‘étudiant’).
Une fois votre compte ouvert, vous obtiendrez un relevé d’identité bancaire ('RIB'). Ce document pourra être transmis à différents organismes ou administrations, et vous permettra ainsi de recevoir vos salaires, remboursements médicaux ou allocations directement sur votre compte en banque.

Des difficultés pour ouvrir un compte en banque ?
Ouvrir un compte en banque est un droit reconnu par la loi française. Si vous rencontrez des difficultés pour ouvrir un compte, vous pouvez suivre la procédure de « droit au compte » auprès de la Banque de France. La Banque de France désignera alors un établissement bancaire qui devra vous ouvrir un compte.
Plus d’informations sur le site de la Banque de France


Les impôts en France

  • La taxe d'habitation
Cette taxe est un impôt local lié à votre habitation au 1er janvier de l’année d’imposition. Elle est calculée en fonction de votre logement, de sa localisation et de votre situation.
Vous n’avez pas de déclaration à faire pour la taxe d’habitation.
Vous recevrez un avis d’imposition au cours du dernier trimestre de l’année, par courrier postal ou sur votre espace en ligne des impôts si vous en avez un.

Vous devrez la payer même si vous déménagez en cours d’année.
Cette taxe inclut la contribution à l’audiovisuel public (139€ en 2018), qui est à payer si vous possédez un téléviseur.
À noter : Les étudiants habitant dans des résidences du CROUS n'ont pas à payer la taxe d’habitation.

  • L'impôt sur le revenu
Depuis le 1er janvier 2019, l’impôt sur le revenu en France est  prélevé à la source : il est retenu directement sur votre salaire, et apparaît sur votre fiche de paie.
Votre employeur applique le taux de prélèvement indiqué par l’administration fiscale française.

Si vous venez d’arriver en France, et/ou que vous n’êtes pas connu de l’administration fiscale française, c’est un ‘taux neutre’ qui sera appliqué (selon la grille présentée à l’article 204 H du Code général des impôts).
Il peut être possible, sous certaines conditions, de personnaliser ou d’adapter votre taux de prélèvement à votre situation. C’est l’administration fiscale (votre Centre des finances publiques, ou Service des impôts) qui sera votre interlocuteur pour toute démarche relative à votre taux de prélèvement.
Si vous êtes connu de l’administration fiscale, et que vous connaissez votre taux de prélèvement à la source, vous pouvez simuler le montant de votre prélèvement sur le site impots.gouv.fr.

À savoir
Du fait de la mise en place du prélèvement à la source au 1er janvier 2019, les années 2018 - 2019 sont des années de transition.
Le paiement de l’impôt sur le revenu en France était, avant le 1er janvier 2019, décalé d’un an : en 2018, les contribuables ont payé l’impôt sur les revenus perçus en 2017.
Est-ce qu’en 2019 je vais devoir payer 2 fois : l’impôt sur les revenus perçus 2018, et l’impôt sur les revenus 2019 via le prélèvement à la source ?
Non, il n’y aura pas de double prélèvement de l’impôt sur le revenu en 2019 sur les salaires et revenus non exceptionnels. L’impôt normalement dû sur ces revenus perçus en 2018 sera annulé par le biais d’un crédit d’impôt calculé automatiquement par l’administration fiscale sur la base de votre déclaration de revenu.
Seuls les revenus dits « exceptionnels » perçus en 2018 seront imposés.
Pour en savoir plus
www.economie.gouv.fr/prelevement-a-la-source/2018-annee-de-transition

Déclaration annuelle des revenus


Même si l’impôt sur le revenu est prélevé à la source, vous devez déclarer vos revenus chaque année aux mois d’avril / mai.
Ceci permet à l’administration fiscale de régulariser votre situation (au cas où vous ayez trop ou pas assez payé) et d’ajuster votre taux de prélèvement en fonction de votre situation. Votre nouveau taux sera transmis à votre employeur en septembre.

Si c’est votre première déclaration,
vous pouvez vous procurer un formulaire de déclaration de revenus n°2042, et transmettre votre déclaration au format papier à votre Centre des finances publiques.
Mais vous avez également la possibilité, depuis cette année (2019), de déclarer vos revenus en ligne.
Vous aurez alors besoin d’obtenir un numéro fiscal, pour créer votre espace sur impots.gouv.fr.
Pour demander un numéro fiscal, 2 possibilités:Si vous avez déjà déclaré vos revenus l’année précédente, une déclaration pré-remplie vous sera envoyée par courrier postal, et vous pourrez effectuer vos démarches en ligne, sur le site impots.gouv.fr.

À noter
: Si vous êtes boursier, adressez-vous directement à l’organisme gestionnaire de votre bourse pour savoir si vous devez la déclarer.

Pour vous aider dans votre démarche de déclaration des revenus (campagne 2019) :
Fiche pratique « Déclaration de revenus en France »



CONTACTS
- Une ligne téléphonique dédiée au prélèvement à la source (en français uniquement)
0811 368 368
- Le Centre des finances publiques, ou Service des impôts, de votre lieu de résidence en France
Pour trouver ses coordonnées, rendez-vous sur le site impots.gouv.fr, rubrique Contact.
- Si vous avez quitté la France
Service des impôts des non-résidents – SIPNR
10 rue du Centre, TSA 10010, 93465 Noisy-le-Grand Cedex
Tel : 00 33 (0)1 72 95 20 42
sip.nonresidents@dgfip.finances.gouv.fr (sans réponse reçue par email dans les 10 jours suivant votre demande, contacter le SIPNR par téléphone)

Mise à jour le 13 septembre 2019

Membres
Associés renforcés
Associés simples