Vers une convergence méthodologique ?
L'équipe de l'UNIL dispose d'outils numériques performants pour repérer et inventorier les différences entre versions publiées d'une même œuvre (plateforme Variance variance.ch). Les « variantes » du texte n'apparaissent plus seulement comme l'indice des revirements d'un projet esthétique individuel ; elles peuvent être saisies comme l'effet de l'évolution des pratiques collectives du discours littéraire.
L'apport lausannois consisterait à apporter (1) les outils numériques de comparaison des différentes versions des textes (romans de Balzac, Flaubert, Zola) ; (2) les cadres théoriques en stylistique historique et en génétique textuelle pour la description des phénomènes de variation observée.
Par ailleurs, la notion de motif textuel apparait comme une nouvelle notion opératoire, permettant de conjoindre les approches de nos équipes. Dans l'approche lausannoise, les motifs sont des structures formelles reconnues par l'histoire littéraire comme caractéristiques des œuvres, des genres et des périodes. Dans l'approche grenobloise, les motifs sont des séquences phraséologiques observables, statistiquement saillantes dans un corpus, composées d'unités continuent ou discontinues combinant lemmes, catégories morphosyntaxiques, mots outils, collocations.

Enjeux

Le développement de projets pluri- et interdisciplinaires en humanités numériques et l'importance des sources littéraires mises à disposition par la numérisation massive d'archives invitent, ces dernières années, à interroger les méthodes pour leur exploration outillée. Les éditions numériques enrichies et l'annotation variée des ressources littéraires posent en particulier la question de leur spécificité auctoriale et générique lorsqu'elles sont préparées et interrogées dans un environnement numérique.
Les deux équipes ont une expertise reconnue dans leurs domaines de compétences qu'ils souhaitent mutualiser et enrichir. Le projet vise à proposer une méthodologie innovante et originale en linguistique et stylistique numériques pour l'analyse des genres littéraires et du style des auteurs. Le projet aura un impact méthodologique dans le domaine de la génétique des œuvres, de l'évolution des styles et des genres, grâce à l'utilisation du numérique. Il apportera des réponses à la question de recherche suivante : les Humanités numériques sont-elles en train d'opérer une véritable révolution au sein des études littéraires en offrant une compréhension à la fois plus large et plus détaillée des genres, des styles, de l'unité thématique des œuvres ?
Mis à jour le  14 janvier 2021