Ce projet de collaboration est focalisé sur la réalisation d'une nouvelle génération de biopiles transdermiques flexibles étirables dont les applications engloberaient l'alimentation de capteurs et la transmission de données voire le relargage de médicaments contrôlé électrochimiquement.
Ceci conduirait en particulier à de nouveaux concepts de patchs à diffusion contrôlée.
La collaboration portera sur l'amélioration des puissances des biopiles et l'augmentation de leur durée de vie. Les efforts porteront sur l'optimisation des performances de chaque bioélectrode en concevant de nouvelles méthodes d'immobilisation orientée des enzymes, sur l'augmentation de la densité d'enzymes fixée et sur l'accroissement de l'apport en substrats

Enjeux

Eu égard aux activités complémentaires des deux laboratoires partenaires, une forte synergie professionnelle est attendue. En particulier, les fortes connexions industrielles du laboratoire de San Diego et ses réalisations dont les applications intéressent l'armée américaine et s'inscrivent également dans le domaine médical et environnemental, devraient permettre, en interaction avec les activités de valorisation du laboratoire de Grenoble (création d'une startup en 2020 sur les biopiles à usage unique), de développer de nouveaux programmes de recherche et d'amplifier et développer des activités de R & D et de transfert de technologie auprès des entreprises.
Dans un contexte plus large, l'objectif des deux laboratoires des universités partenaires consistera à initier et stimuler des projets collectifs de recherche et d'innovation dans le domaine des biotechnologies.
Mis à jour le  14 janvier 2021