Solidarité avec les étudiants en exil : la Fondation UGA lance une campagne de dons pour répondre à l’urgence en Afghanistan et en Ukraine

le  18 mars 2022
Afin d’accueillir dans les meilleures conditions les étudiantes et étudiants qui doivent fuir leurs pays ravagés par les guerres ou les conflits, la Fondation UGA a lancé début 2022 un fonds « Étudiants en exil ». Ce fonds va attribuer des bourses afin de permettre à ces jeunes de rejoindre l’Université Grenoble Alpes (UGA) pour poursuivre leurs études. Devant l’urgence récente, la Fondation UGA a lancé dès début mars une campagne vers le grand public. Déjà 18 000 euros ont été récoltés pour compléter les 80 000 euros déjà mobilisés grâce aux fondateurs de la Fondation UGA.


Le fonds « Étudiants en exil » de la Fondation UGA finance l'octroi de bourses qui ont déjà permis à 2 étudiantes afghanes et un étudiant afghan de justifier de ressources et d'obtenir leur visa pour rejoindre la France et l'Université Grenoble Alpes (UGA).
 
Avec les événements tragiques en Ukraine, la mise en place de ce dispositif en faveur d'étudiantes et d’étudiants en exil est plus que jamais cruciale et s'inscrit dans les valeurs de solidarité et d'entraide que porte la Fondation UGA et toute la communauté scientifique et universitaire grenobloise.
 
Pour assurer la pérennité de ce fonds, la Fondation UGA a d'ores et déjà mobilisé 80 000€, grâce au soutien de ses partenaires fondateurs. Mais pour accueillir plus d'étudiants et répondre aux besoins urgents, une campagne de dons pour le grand public et les entreprises partenaires, est lancée depuis mars avec un objectif de collecte de 50 000 €.
 
Chacun peut contribuer à sa mesure pour soutenir l’accueil des étudiants en exil en accord avec la tradition d’accueil des institutions universitaires en faisant un don à la Fondation UGA.
 
L'UGA, pour sa part, accompagnera ces étudiants dans les meilleures conditions au sein des dispositifs d'accueil des étudiants internationaux mis en place par l'université, qui pourront ainsi poursuivre leurs études qu’ils ont dû interrompre dans leur pays.
 
« L’Afghanistan et aujourd’hui l’Ukraine traversent des crises sans précédent. Il faut à tout prix se mobiliser pour accueillir ces étudiantes et étudiants afghans et ukrainiens dans les meilleures conditions possibles et leur permettre de poursuivre leur formation au sein d’une université française. Aujourd’hui, ils ont été contraints de brutalement interrompre leurs études, leurs quotidiens, leurs vies. Il faut absolument les aider car ils sont l’espoir de leur pays. Ce sont ces talents exceptionnels qui seront cruciaux pour redresser des pays plongés dans l’abîme de la guerre. » souligne Homaira Nawabi, marraine du fonds Étudiants en exil, d'origine afghane, chargée de recherche Inserm et responsable d'une équipe de recherche à l’Institut des neurosciences de Grenoble (GIN - CEA, Inserm, UGA).

Vous souhaitez soutenir cette initiative ?

La Fondation UGA, qui met en place ce dispositif d’aides financières exceptionnelles propose au grand public de soutenir ce projet de solidarité.
Publié le  8 février 2022
Mis à jour le  12 avril 2022