L’impôt sur le revenu en France est prélevé à la source : il est retenu directement sur votre salaire, et apparaît sur votre fiche de paie. En complément de ce prélèvement automatique, une campagne de déclaration des revenus est effectuée chaque année au printemps, pour que l’administration puisse vérifier et éventuellement ajuster le montant de votre impôt.

Taux de prélèvement à la source

Si vous n’êtes pas encore connu de l’administration fiscale, un taux standard (ou neutre) de prélèvement est alors automatiquement appliqué à votre salaire. Ce taux ne tient compte que du montant de votre rémunération, et pas de votre situation familiale ou d’éventuels accords fiscaux avec votre pays.
Il est possible de demander la personnalisation de ce taux dès votre arrivée.

Taux neutre

Si vous venez d’arriver en France ou revenez après une mobilité de plus de trois années, et/ou n’êtes pas connu de l’administration fiscale française, le taux applicable par défaut est le taux neutre (selon la grille présentée à l’article 204 H du Code général des impôts).
Celui-ci dépend uniquement du montant de votre salaire et ne prend pas en compte votre situation personnelle ou familiale.
> Consultez l’article 204 H du Code général des impôts

Taux personnalisé

Contrairement au taux neutre, le taux personnalisé est adapté à votre situation personnelle et familiale.
Vous pouvez faire la demande de personnalisation de votre taux dès votre arrivée en France (voir la section Demander un numéro fiscal français ci-dessous).

Taux à 0% et cas d’exonération

Si vous êtes étudiant, que vous n’êtes pas connu de l’administration fiscale française, et que votre salaire est modeste, votre taux de prélèvement sera très certainement de 0%.
Sachez aussi que de nombreuses conventions internationales ont été signées, notamment pour éviter les cas de double imposition.
S’il en existe une entre votre pays et la France qui prévoit une exonération, pensez à l’indiquer lors de votre demande de numéro fiscal ou quand vous faites votre déclaration de revenus.
> Pour savoir s’il existe une convention internationale entre votre pays et la France, consultez le site des Finances publiques

Demander un numéro fiscal français

À la suite de votre première déclaration de revenus, l’administration fiscale vous attribuera automatiquement un numéro fiscal.
Si vous avez un contrat de travail français, vous pouvez néanmoins vous faire connaître dès votre arrivée auprès du Service des Impôts des Particuliers, en faisant une demande de numéro fiscal et de taux personnalisé de prélèvement à la source.

Ce numéro vous permettra d’accéder à votre espace en ligne, d'utiliser l'application mobile Impots.gouv, et facilitera vos échanges avec le service des impôts.

Vous pouvez faire cette demande : Une fois votre numéro fiscal obtenu, vous pourrez créer votre espace particulier sur le site des Finances publiques.

Déclarer vos revenus

Même si l’impôt sur le revenu est prélevé à la source, vous devez déclarer vos revenus chaque année pendant une période déterminée par l’administration, appelée « campagne des impôts » (généralement entre avril et juin).
Ceci permet à l’administration fiscale de régulariser votre situation et d’ajuster votre taux de prélèvement en fonction de votre situation.

Démarches à effectuer quand vous quittez la France

Quand vous quittez la France, signalez-le à votre Service des impôts en indiquant la date de votre départ, et votre nouvelle adresse de contact à l'étranger.
Privilégiez la communication via votre espace particulier sur le site des impôts.

Une fois que vous aurez quitté la France, pour toute question, n'hésitez pas à contacter le Service des impôts des non-résidents.

> Consultez le site des impôts pour plus d'information