La recherche de logement demande du temps, de l’organisation et de la persévérance, surtout depuis un autre pays !
Pour mettre toutes les chances de votre côté, nous vous donnons ici quelques clefs pour comprendre les spécificités du système français et être efficace dans vos recherches.

I. Bien vous préparer

Prendre en compte la durée de votre séjour et votre situation familiale

Si vous venez effectuer un séjour de moins d’un semestre, il est préférable de vous orienter vers les solutions d’hébergement temporaire. Si vous venez accompagné de votre conjoint ou de vos enfants, les résidences étudiantes ou hôtelières ne seront pas les plus adaptées.

Prévoir votre budget

Principale dépense dans votre budget, le montant accordé au logement doit être bien évalué.
N’oubliez pas que des dépenses s’ajoutent chaque mois à votre loyer pour l’accès à internet, l’eau, l’électricité ou le gaz par exemple.


Constituer votre dossier

Si vous tombez sur l’annonce idéale, il faut pouvoir déposer votre dossier sans attendre. Pour cela, pensez à préparer vos documents avant de vous lancer dans les recherches.
Même s’ils peuvent varier en fonction des exigences du propriétaire et du type de logement, vous aurez besoin à minima des copies des documents suivants :
  • Votre pièce d’identité (passeport ou carte d’identité pour les citoyens de l’UE)
  • Votre carte d’étudiant (ou certificat de scolarité), ou convention d’accueil émise par votre laboratoire
  • Tout justificatif pouvant indiquer que vous possédez des ressources suffisantes, et documents liés au garant le cas échéant (identité et justificatif de ressources du garant ou "garantie Visale").
 
À savoir
Un dossier ne peut être refusé que sur des critères objectifs, comme la situation financière.
Les propriétaires ne peuvent vous refuser l’accès à un logement en fonction de votre apparence, d’un éventuel handicap, de votre orientation sexuelle ou de votre appartenance à une religion par exemple.

II. Comprendre les spécificités du système locatif français

Le lexique du logement

Comprendre ce qu'est un bail, une caution, un dépôt de garantie, etc.


Le garant

La réglementation française est assez protectrice envers les locataires (contre les expulsions par exemple), en échange de quoi la quasi-totalité des propriétaires vérifient que vous disposiez de revenus suffisants avant d’entrer dans le logement (au moins 3 fois le montant du loyer), ou à défaut qu’une personne s’engagera à payer le loyer à votre place en cas de défaillance : c’est le rôle du fameux garant, appelé aussi caution locative.
C’est souvent le principal obstacle pour les publics internationaux, car les propriétaires demandent que ce garant réside en France.

Rassurez-vous, des solutions existent !
Certains dispositifs peuvent remplacer le garant, qu’ils soient gratuits, comme la « garantie Visale », ou payants (organismes spécialisés, banques, compagnies d’assurance). N'hésitez pas à en faire la demande avant d'arriver en France, la « garantie Visale » est par exemple valable 3 mois.

III. Vous faire accompagner par l’Université Grenoble Alpes

Avant de vous lancer dans vos recherches, et quel que soit votre statut, vérifiez si vous pouvez bénéficier des partenariats mis en place par l’Université Grenoble Alpes. Certains de ces partenariats restent valables même si vous n'avez pas de garant français.

IV. Être efficace dans vos recherches de logement

Définir votre zone de recherche

Les agglomérations de Grenoble et Valence ne sont pas trop étendues, et les réseaux de transports en commun sont denses. Pas besoin de limiter vos recherches aux abords des campus !
À titre d’exemple, un trajet depuis le centre-ville de Grenoble jusqu’au campus de Saint-Martin-d’Hères ou celui de la presqu’île de Grenoble prend maximum 30 minutes en tram, un peu moins à vélo.
> À Grenoble : calcul d’itinéraire de la TAG
> À Valence : calcul d’itinéraire de VrdMobilités

Savoir décrypter une annonce

Certaines annonces de logement emploient des abréviations ou termes spécifiques pour décrire le logement.


Où commencer vos recherches

  • Le portail national de logements étudiants LoKaviZ : cette plateforme nationale référence des offres pour la location des appartements du secteur privé, des colocations et chambres chez l'habitant. Une inscription sera nécessaire pour obtenir les contacts des offres.
  • Les agences immobilières : elles proposent un vaste choix de logements et servent d’intermédiaire entre les propriétaires et les locataires tout au long de la location, mais leur service est payant (frais d’agence).
  • De particulier à particulier : certains propriétaires gèrent directement la location de leurs biens. Dans ce cas, pas de frais d’agence, mais attention, cette solution n’offre pas le même cadre ou les mêmes garanties qu’une agence immobilière.
  • Sites internet de petites annonces dans le parc privé (locations et colocations).