Initié en 2018, le projet Colibri vise à répondre aux besoins d’accueil, d’orientation et d’accompagnement individualisé des personnes en exil souhaitant se former, tout au long de leur parcours, tout en les préparant à s’insérer professionnellement et en soutenant leur intégration à la communauté étudiante.

Le projet comprend deux volets, l’un dédié à la formation en Français Langue Etrangère, porté par le CUEF à travers le DU Passerelle notamment, et l’autre concernant l’accompagnement et le suivi des étudiants en exil à l’Université Grenoble Alpes, coordonné par le bureau d’accueil Colibri, premier point de contact, en lien avec les services, composantes et organismes partenaires.
Le rôle du bureau d’accueil Colibri est d’informer et de guider les étudiants en exil dans leurs démarches, que ce soit pour une inscription dans une formation en faisant le lien avec les composantes et établissements membres de l’UGA, ou, pour ceux qui sont déjà dans un cursus, vers des ateliers proposés par la DOIP pour l’orientation, l’insertion professionnelle et vers le programme Co-Former (renfort dans différentes disciplines assuré par des étudiants formés par des enseignants-chercheurs de l’UGA). Des outils de communication et d’accompagnement sont mis en place dans le cadre du projet : site web, plaquette d’information, livret individuel de suivi…

Enjeux

Par le biais du projet Colibri en direction des personnes en exil, l'Université Grenoble Alpes souhaite assumer pleinement son rôle social fondé sur ses missions de formation, de recherche, d’insertion et de diffusion culturelle. Elle se veut un lieu d’accueil, d’accompagnement et d’insertion des publics en exil souvent fragilisés.

Pour en savoir plus

Mis à jour le  14 janvier 2021