D'un point de vue scientifique, le projet porte sur la conception et la validation les systèmes cyber-physiques.
Les systèmes cyber-physiques sont des systèmes embarqués complexes conçus pour interagir avec leur environnement de manière continue et dynamique. Ils comprennent des dimensions informatique, de communication et physique. Ils sont au coeur des smart-grids, des réseaux de circulation de véhicules, des bâtiments intelligents, des robots coopératifs, des systèmes automobiles et avioniques. Parce qu'ils interagissent directement avec le monde physique, matériel et logiciels, ils doivent être fiables, reconfigurables, et, pour les plus critiques, être certifiés, depuis les composants jusqu'au système complet. La conception et la validation de ces systèmes sont un enjeu phare pour la société d'aujourd'hui. Le projet Kouno-tori se focalisera sur les domaines d'applications concernant le bâtiment intelligent pour l'efficience énergétique et le bien-être des usagers (Domex Numérique, "Robotique de service et intelligence ambiante", appliquée aux bâtiments efficients, santé et bien-être). L'axe 2 du projet vise à favoriser les échanges d'étudiants.

Enjeux

Les systèmes cyber-physiques (CPS) font référence à la prochaine génération de systèmes où éléments informatiques collaborent pour le contrôle et la commande d'entités physiques. La conception et la validation de ces systèmes présentent plusieurs enjeux parmi lesquels : la maîtrise d'un monde physique dont le comportement n'est pas toujours prédictible, la nécessité d'interpréter le contexte pour apporter une réponse appropriée (apprentissage), la diversité des composants dans un contexte pervasif (avec un minimum d'intervention humaine).
Le projet Kouno-tori s'intéresse plus particulièrement à la conception et la validation des systèmes cyberphysiques pour le bâtiment intelligent (par exemple pour l'économie d'énergie et le maintien à domicile des personnes âgées), domaine pour lequel le "Department of Computer Science and Systems Engineering" de Kobe et les laboratoires d'informatique de l'UGA (dont le LIG et Verimag) disposent chacun d'une large expertise (plateformes expérimentales et showrrom). L'objectif général du projet est d'étendre et pérenniser la coopération scientifique existante, en apportant ainsi une synergie de part et d'autre.
Mis à jour le  14 janvier 2021