Vous trouverez ici les principales options qui s’offrent à vous pour la recherche de logement.

Les résidences étudiantes publiques (CROUS)

Elles sont gérées pas les Centres Régionaux des Oeuvres Universitaires et Scolaires (CROUS), et sont subventionnées par l’État français.
C’est de loin le type d’hébergement le plus économique et le plus prisé des étudiants.
Tous les logements (chambre, studio ou logement en colocation) sont meublés, offrent un accès au wifi, et le loyer inclut la plupart du temps le chauffage et l’eau.

Attention, il présente cependant quelques contraintes :
  • Le nombre de places est limité, et les étudiants boursiers sur critères sociaux (attribuées par le gouvernement français) sont prioritaires. Déposer une demande ne signifie donc pas nécessairement obtenir une chambre.
  • Pour la rentrée universitaire de septembre, les CROUS suivent un calendrier de candidature et d’attribution de logements précis. Votre demande doit être déposée dès le mois de juillet car passé ce délai, il devient très difficile de trouver une place.
  • Ce type d’hébergement n’est pas adapté si vous venez en couple ou avec vos enfants.
Tarifs indicatifs : de 200 à 500€ par mois, de la chambre de 9m2 au studio, incluant des chambres en colocation.

Les résidences étudiantes privées

Proposant des loyers plus élevés que les résidences étudiantes publiques du CROUS, elles offrent néanmoins des avantages comparables : vie en collectivité, chambres meublées, internet, laverie, salle de sport, etc.
Il existe de nombreuses résidences étudiantes privées dans l'agglomération, accessibles aux étudiants internationaux.
Les demandes sont à effectuer directement auprès des résidences, en remplissant un dossier.

Tarifs indicatifs : de 250€ à 750€ par mois, de la chambre de 12m2 au T2.
>À Grenoble, retrouvez la liste des résidences étudiantes privées sur le portail Campus de l’Université Grenoble Alpes
>À Valence, retrouvez la liste des résidences privées sur le portail étudier en Drôme Ardèche

Logements individuels

C’est le type de logement le plus courant. La location est effectuée soit directement auprès du propriétaire (aussi appelé « de particulier à particulier »), soit via une agence immobilière. Même si ces dernières font payer leurs services (frais d’agence), avoir affaire à des professionnels offre un cadre et des garanties plus importantes.
Vous trouverez de nombreux sites internet listant des annonces immobilières de particuliers ou d’agences.

Tarifs indicatifs : de 400 à 600 € par mois pour un appartement de 20 à 40m2.
 
À savoir
Étudiants, le portail national de logements étudiants « LoKaviZ » référence des offres vérifiées pour la location des appartements du secteur privé, les colocations et chambres chez l'habitant. Une inscription (gratuite) sera nécessaire pour obtenir les contacts des offres.

Logements partagés (colocations)

La colocation est souvent une bonne solution pour trouver un logement plus spacieux et un environnement convivial, tout en mutualisant une partie des frais (électricité, abonnement internet, etc.).
Des conditions particulières peuvent s'appliquer concernant le contrat de location ou le garant, n'hésitez pas à consulter notre page dédiée pour en savoir plus.
> Contrat de location en colocation
Vous trouverez des offres sur les sites de petites annonces.

Tarifs indicatifs : 300 à 400€ par mois.

Les foyers d’étudiants et de jeunes

Gérés par des associations (parfois religieuses), les foyers proposent des logements aux jeunes âgés en moyenne d’entre 18 et 25 ans. Ils peuvent être réservés aux hommes ou aux femmes, ou bien être mixtes. La priorité est donnée aux jeunes travailleurs (apprentis, en alternance) et aux stagiaires, mais tout étudiant peut néanmoins faire une demande.

Tarifs indicatifs : environ 250 € par mois. Certains foyers proposent des repas inclus.
 
Consulter les sites de :
>L’Union Nationale des Maisons d’Etudiants 
>L’Union Nationale pour l’Habitat des Jeunes.

Chez l’habitant

Idéal pour progresser en français, les étudiants internationaux peuvent faire le choix d’habiter avec une famille française. C’est une solution pratique et économique : une chambre à vous dans un appartement ou une maison, avec tout le confort et les équipements nécessaires.

Tarifs indicatifs : 300 € par mois pour une chambre, toutes charges comprises.
Certaines familles proposent même un loyer gratuit si vous rendez des petits services au quotidien (garde d’enfants, aide aux devoirs, cours de langue, …).

Pour vous renseigner, vous pouvez consulter les nombreux sites qui se spécialisent dans ces offres.

Logement contre services

Le logement intergénérationnel

Des associations proposent des colocations intergénérationnelles, qui permettent aux étudiants d’être logés à moindre frais tout en luttant contre l'isolement et le sentiment de solitude des personnes âgées.

Tarifs indicatifs : environ 50€ par mois, voire dans certains cas gratuit.
À Grenoble, consultez le site de l’association Digi38

La "Koloc'A Projets Solidaires - KAPS"

Alternative citoyenne, la "Koloc' A Projets Solidaires " propose aux étudiants des colocations qui permettent l'engagement solidaire (accompagnement scolaire, soutien aux associations et structures locales...).
Les Kaps sont destinées aux jeunes qui souhaitent vivre ensemble de manière innovante et solidaire. La motivation et l’envie sont des critères essentiels pour pouvoir vivre cette expérience.

Tarifs indicatifs : 300 € par mois.
Consultez le site de l'association AFEV